La profession

Souvent travailleurs indépendants ou autoentrepreneurs, les eutonistes sont des enseignants privés.

Il s’agit de transmettre l’eutonie, d’offrir des cours collectifs ou individuels, d’organiser des stages, de proposer des ateliers à thèmes ou encore d’intervenir sur demande institutionnelle. Les compétences de chaque professionnel orientent sa carrière selon les champs qui s’ouvrent à lui.

Il existe des postes d’eutonistes dans certaines institutions en France (très peu) et dans le monde, souvent associés à d’autres qualifications.

Toute personne ayant obtenu le diplôme d’Eutonie Gerda Alexander® peut se présenter comme eutoniste et trouver son public.

Les personnes exerçant une profession dans le domaine corporel sont naturellement intéressées par l’eutonie, comme plus-value à leur formation initiale : professions médicales et paramédicales, psychomotriciens, sages-femmes, kinésithérapeutes, infirmiers ou orthophonistes, ainsi que les professions artistiques : chant, théâtre, musique, danse, peinture…

Mais la qualification d’eutoniste vient heureusement compléter de nombreuses autres formations, dans les domaines de la relation humaine, de l’expression artistique, de la formation, du management ou encore de l’éducation.

Le métier d’eutoniste est également ouvert à toute personne qui, ayant parcouru avec succès le chemin de la formation, désire innover dans un autre champ d’activité, car l’eutonie reste à développer vers davantage de publics.